Acupuncteur - Homéopathe
Expert en nutrition - Hypnothérapeute
+41 22 736 69 09

Linkedin Didier JolivetFacebook Chinamedic

REGIMES ALIMENTAIRES

image

Le surpoids est une réalité, une épidémie planétaire : Un être humain sur six est en surpoids ou obèse. Elle touche en Suisse un enfant sur cinq qui est en surpoids, voire obèse.

La définition simple d’un régime alimentaire est de provoquer un déficit calorique important par rapport à ce que le patient devrait consommer. Il existe toutes sortes de régimes hypocaloriques (1000Kcal par jour alors que le patient a besoin de 1500 calories ou plus), hyper-protéinés, dissociés, pauvres en graisses, etc.

Aucun régime ne fonctionne à long terme

J’ai banni depuis plusieurs années de genre d’inepties de mes consultations, une prise en charge globale, holistique, pluri disciplinaire, telle que le préconise le Prof. Zoltan Pataky des HUG aura bien plus de chance d’apporter des résultats durables qu’un quelconque régime draconien.

A court terme, un régime sévère fonctionnera sans doute, il fera toujours reprendre les kilo perdus. La perte de Masse Grasse est toujours accompagnée de perte de Masse Maigre (votre structure musculaire en particuliers). La méthode des régimes amaigrissants fait grossir. L’échec est généralisé, les « yoyo » de poids ascendants accumulent les prises de poids. A la reprise d’une alimentation « normale », celle d’avant le régime, a reprise des kilos sera d’abord de la reprise de Masse Grasse au détriment de la Masse Maigre, et reprise des frustrations, déceptions, etc.

5 à 10% des méthodes d’amaigrissement fonctionnent et maintiennent le patient en mode de vie cognitif, automatique, la charge cognitive sera toujours très importante.

Je préconise de changer les habitudes alimentaires, de passer du mode :
« Raisonné » (obéir à des règles nutritionnelles plus ou moins strictes) à un mode
« Intuitif » (écouter ses sensations alimentaires)
Il est fondamental d’écouter ses sens cognitifs pour ne pas être sous un contrôle « raisonné » permanent.

De toutes les Etudes scientifiques correctement documentées, il en ressort que :

Tout régime alimentaire sévère :

1. Ne marche pas
2. Fait grossir, transformant à terme les muscles en graisse
3. Fait perdre la confiance en soi
4. Mentalement coûteux et épuisant
5. Coupe des sensations et du plaisir alimentaire
6. Augmente les risques de troubles alimentaires chez nos enfants (un pourcentage important des anorexiques et des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaires sont des enfants de mère au « régime perpétuel »

66 à 80 milliards de dollars de bénéfice

Il est scientifiquement documenté que l‘industrie du régime engrange chaque année depuis 2013 aux USA qui est loin d’être le seul exemple, 66 à 80 milliards de dollars de bénéfice.
Les enjeux financiers sont donc énormes et provoquent des conflits d’intérêts évidents entre les auteurs de régimes, d’études tronquées et cette industrie.

Toute personne souffrant de trouble pondéral reste un humain, unique

Enfin, toute personne souffrant de trouble pondéral reste un humain, unique, qui doit être approché globalement et accompagné à long terme par des professionnels dûment formés en médecine globale, holistique. En aucun cas le fait de traiter symptomatiquement ce patient en lui coupant les calories en espérant qu’il va maigrir ne saurait l’aider en quoi de ce soit.